Vous êtes ici : La Fédération > Autres budos affiliés
Aggrandir la taille du texte Réduire la taille du texte imprimer cette page

Autres budos affiliés

LA SYSTEMA A LA FFAB
LA SYSTEMA A LA FFAB

La Systema c’est quoi ?

Le/la Systéma ? Systéma (prononcer Systièma) est un mot Russe de genre féminin qui se voudrait accordée au féminin, en Russe il se dit : « Systema Kadochnikova, Systema Starova, Systema Vasilieva », dans la langue Russe le nom se décline en fonction du sexe. (Avec pour seule exception le prénom Nikita qui est masculin).

 

Beaucoup le nomment « le Systéma » il serait préférable de dire : « Le Système Russe ». 

 

 

 

 

 

La Systema est un Budo Russe qui puise ses racines dans l’escrime cosaque, le combat Samoz et diverses inspirations acquises lors d’échanges ou conflits avec d’autres pays. Longtemps réservé aux forces spéciales ; contre-espionnage (Smerch), pilotes de chasse et certains corps des Spetsnaz elle est aujourd’hui enseignée dans le civil.

 

 

 

 

 

D’abord la FSAMR.

La Fédération de Systema et des Arts Martiaux Russes a été crée par des pratiquants en 2014 afin de développer en France la Systéma de la fédération Ukrainienne des Arts Martiaux Russes (FRBIU), après 4 ans d’existence, elle a voté le rattachement à une fédération agréée, de ce fait a modifié ses statuts pour se transformer en Comité Français de Systéma et Arts martiaux Russes, conservant le même but, le développement de la Systema en France.

Depuis plus d’une centaine de ses grades (niveaux) ont été officialisés par la CSDGE compétente et les diplômes d’enseignement professionnels reconnus sont mis en place (Dejeps, CQP Aïkido, option Systema).

 

 

Les styles.

Comme en Aïkido, il existe aujourd’hui en France plusieurs styles de Systema :

  • Le style Kadochnikov, la maison mère, la plus connue en Russie, leur représentant en France tient un club situé à Colmar. Style militaire basé sur les lois physiques, la biomécanique, les acrobatiques et les applications tactiques. Style structuré qui comporte des compétences précises pour en être instructeur, niveaux, examens. 
  • Le style Ross, du Général Retuinskih, qui a fondé la Fédération Russe de Systema (POCC), qui comporte 6 niveaux de compétences et des examens pour devenir instructeur. Scott Sonnon est le premier américain à diffuser ce style aux USA.
  • Le style Ryabko, Vasiliev, « Poznaï Sebia » (construit toi par toi-même) le plus connue en France est une méthode de développement personnel, basée sur 4 principes : Relâchement, la respiration, Structure et Mouvement. La gestion du stress, de la douleur, sans formalisme, grades, examens, plus une méthode de formation continue.
  •  
  • Le style Talanov, issu du style Ryabko, qui comporte des niveaux et cursus d’instructeurs, dont le représentant en France est Jerome Kadian
  • Quelques autres styles, Systema Siberian Cossacs, Sibirsli Vyun de Dimitri Skogorev, le style Voin Systema, Starova Systema Spetsnaz, etc.… Il en arrivera d’autres tant la Russie est vaste et cet art martial nouveau. 
  • Le style Maksimtsov, qui a monté la Fédération Ukrainienne des arts martiaux Russes, élève d’Alexsander Retuinskih et Vadim Starov est celui adopté par notre Comité. C’est une méthode basée sur le style Kadochnikov, adapté au départ pour la police de Kiev en Ukraine, qui allie les acrobatiques, les principes d’apprentissage, la biomécanique, psychologie du combat, gestion du stress, de la douleur, les règles de survie, la stratégie et développement personnel. Il s’apprend à travers des principes et non des techniques, 48 au total, qui permettent de comprendre et de progresser par soi-même.

 


 

Ce style comporte 6 niveaux de compétence (comme le style Ross, Starov, Sibirski Vyun et bien d’autres) : 3 pour accéder au 1er examen pédagogique, puis 3 autres pour un niveau supérieur d’enseignement.

Ce style permet un développement harmonieux des pratiquants, souvent enseigné comme technique de self défense, il est néanmoins un art martial à part entière. Toutes ses actions se terminent par des immobilisations. Tous les enseignements sont défensifs, respectant l’intégrité des pratiquants, la pratique se fait très détendue, à 30% de notre potentiel physique maximum, le but est toujours de désarmer, immobiliser, contrôler.
Il n’y a pas de limite aux situations d’entraînement, lieux divers, dénivelés, escaliers, extérieur, dans un véhicule, à deux ou plusieurs partenaires, armés ou non, le sol, les murs, bancs, obstacles divers sont utilisés. Des exercices pour améliorer la santé font partie de l’enseignement de base, étirements sur 3 plans, gestion de la respiration, exercices pour les yeux, pour l’ouïe, positions archétypales.
Les armes, les danses, le maniement de la Shashka (sabre cosaque) font partie de son enseignement. Très proche dans sa finalité de l’Aïkido, il trouve pleinement sa place au sein de la FFAB.

Les percussions font partie de son enseignement mais a contrario d’autres styles, elles ne sont que 10% de la pratique, tant certaines personnes ne sont pas faites pour frapper et les conséquences d’une percussion sur le corps ne peuvent pas être maitrisé pas son auteur. (Principe des frappes)

 

La SYSTEMA CFSAMR c’est quoi ?

La Systema Maksimtsova, avec dans son enseignement une partie de l’enseignement reçu avec les précédents instructeurs. Certaines acrobaties trop élitistes du programme Ukrainien ont été modifiées. Un bon instructeur n’est pas forcément un gymnaste de haut niveau. La partie théorique des examens se fait par écrit, afin de vérifier la compréhension des principes par les futurs instructeurs. Les niveaux sont divisés en 3 parties :

  • Théorie
  • Contrôle de son corps
  • Contrôle de l’adversaire

 

Chaque UV est indépendante et est conservée en cas d’échec à l’examen complet.

 

Le CFSAMR forme des pratiquants, des instructeurs, chaque année sont proposé des stages de formation de deux jours, une formation intensive de 6 jours, un stage d’été de 6 jours et des cessions d’examen au niveau 1,2,3 et 4. Une formation pédagogique validante décerne des Brevet d’Initiateur Fédéral de Systema et des Brevets Fédéraux.

Plus d’info sur les programmes de niveau : https://systema-rma.fr/

 

 

La SYSTEMA CFSAMR, 48 principes pour être autonome :

 L’enseignement et la pratique de la SYSTEMA ne s’appuie pas sur un référentiel technique précis, la compréhension du « pourquoi » et du « comment » sont privilégiés et sont déclinés en 48 PRINCIPES permettant de s’approprier des fondements qui pourront s’utiliser en toute circonstance. Ces PRINCIPES déclinés ci-dessous sur un thème « self défense » se voient applicables dans bien des domaines : Educatifs, sociaux, personnels, santé, professionnels. 

 

Pourquoi des principes ?

Un principe est toujours vrai. Il marche dans tous les cas, dans toutes les situations et permet de comprendre, d’ingérer et de vivre la Systéma pleinement. Pratiquer la Systéma sans comprendre les principes correspondrait à faire une gymnastique martiale sans fond, sans consistance. Dans la Systéma Maksimtsova les principes sont exponentiels, ils s’imbriquent les uns dans les autres au fur et à mesure de l’apprentissage et construisent des pratiquants affirmés, capables d’évaluer à travers ces principes leurs erreurs et de les corriger.

On ne peut vivre la Systéma sans en comprendre les principes fondamentaux de survie dans les conditions difficiles : Prévoir, Eviter et Agir.

Quand le pratiquant utilisera les principes du mouvement, il devra observe les principes Prévoir, Eviter et Agir. Quand il utilisera les principes des acrobatiques, il devra les utiliser en respectant les principes généraux : Prévoir, Eviter, Agir ainsi que les principes du mouvement : Bouger tout le temps, Bouger tout le corps et Utiliser juste les muscles nécessaires à l’action, maximum 30% de son potentiel global.
Quand il utilisera les principes des déséquilibres, il devra respecter tous les principes précédents et en plus prendre le plus petit angle avec les attaques, opposer des parties molles aux contacts durs et expirer sur la difficulté (principes des acrobatiques).

A l’instar des poupées Russes (Matriochka), les principes s’imbriquent les uns dans les autres avec une hiérarchie logique.
La compréhension et l’utilisation de tous ces principes construira peu à peu un pratiquant complet, autonome et capable de diriger sa vie et de transmettre son savoir.

 

 

Les séances ou stages de Systema CFSAMR se comportent 3 étapes :

  • Contrôle de son propre corps
  • Contrôle de l’adversaire
  • Contrôle de l’environnement, objets.

PRINCIPES FONDAMENTAUX :


Ils sont à observer dans la pratique de la Systéma, mais n’ont de vraie valeur que s’ils sont employés en permanence dans la vie quotidienne, l’enseignement de la Systéma étant fait de 60% d’apprentissage psychologique, 30% de technique et 10% de physique.

 

PREVOIR – EVITER – AGIR :

 

Ce sont, au départ, les trois principes pour survivre en milieu hostile.
Pour un soldat en mission nulle question de jouer les Rambo et d’affronter tout ce qui passe à sa portée. La mission est priorité N°1.

Dans le cas d’un civil, la mission sera de rentrer en vie chez lui, de protéger les siens, de conduire sa vie de la meilleure façon possible.
La gestion de l’environnement, du trajet, des habitudes vestimentaires, des objets usuels portés fait partie de PREVOIR.  Repérer dans un lieu la sortie, les gens présents, la configuration du bâtiment. La position du soleil en forêt, les rochers, points de vue, genre de végétation, dénivelés fait partie de PREVOIR. Ne pas s’approcher d’un groupe menaçant, choisir un itinéraire sûr font partie de PRÉVOIR. Pratiquer la Systema c’est PREVOIR.


EVITER, c’est ne pas répondre à la provocation, c’est ne pas intervenir sur un incendie quand on n’a pas ses EPI, c’est changer d’itinéraire si celui-là comporte des dangers, c’est chercher tout moyen en sa possession pour arriver à son but, remplir sa mission. Ne pas endommager son potentiel physique, moral, psychologique, c’est EVITER.
 

AGIR, c’est au cœur de l’action, l’attaque ou l’agression est en cours. La fuite c’est AGIR. Esquiver et riposter c’est AGIR.  Négocier c’est AGIR. Feindre la maladie c’est AGIR. Seul le but, la mission doit rester l’objectif.

 

Pour pouvoir observer ces principes de la survie en milieu hostile d’autres principes fondamentaux sont à apprendre et à utiliser, ces principes sont à ingérer par le pratiquant et doivent transparaitre dans sa manière d’être et de pratiquer. 

 

PRINCIPES DU MOUVEMENT :


Bouger tout le temps (la continuité) : Une cible immobile est plus simple à toucher qu’une cible mobile, de plus si le pratiquant est déjà en mouvement, il économise la prise d’appui de démarrage qui lui prend au moins une seconde pour réagir face à une action.

Bouger tout le corps : Bouger sur place ne résoudra pas le fait d’être une cible immobile, bouger dans l’espace et lors de l’action sur le partenaire, le déplacement du centre de gravité sera efficace pour déséquilibrer le partenaire.

 Utiliser juste la force nécessaire à l’action (être relâché, maximum 25% de notre potentiel) :

On présuppose en Systéma que l’adversaire fait plus de deux mètres et fait cent trente kilos, si l’utilisation de la force est notre méthode, il sera plus fort. La solution doit donc être autre.

PRINCIPES DES ACROBATIQUES :

 

 Trouver le plus petit angle avec le support (sol, mur, adversaire, arme), permet de soit limiter l’impact en offrant une surface de contact parallèle à la trajectoire de l’attaque, soit de répartir le contact du sol sur une plus grande surface de contact.

Expirer sur la difficulté permet le relâchement de la psyché et d- tétanisation des muscles lors d’un contact agressif.

Utiliser les parties molles du corps sur une surface dure, la Systema se pratique aussi sans tatamis, au contact d’un coup de pied, pour faire glisser un coup de poing et inversement utiliser des parties dures sur des surfaces molles, frappes au corps.

 

 

 

 

PRINCIPES DU DESEQUILIBRE :


Saisie franche : Est une action par laquelle quand on bouge son centre de gravité, on bouge celui du partenaire. Une poussée par le centre sera 2 à 3 fois plus puissante qu’une poussée des bras et jambes.

Triangle de déséquilibre : Il nous donne la direction à prendre pour que le partenaire ne puisse pas prendre un appui fort pour résister à notre action.

45° vers le sol : Quand on déséquilibre quelqu’un, il aura tendance à marcher pour se rééquilibrer, la descente à 45° lui enlève cette possibilité.

Les points sensibles : Une action sur un point sensible du corps permet de mettre en mouvement quelqu’un de plus fort que soi.  Cela permet aussi de ramener la psyché de l’agresseur sur lui.

Les paires de forces : Deux forces opposées qui amènent au même but. Toutes les clés articulaires sont des paires de forces.

Les trois plans anatomiques : Le corps humain sait compenser jusqu’à deux déséquilibres à la fois, bouger son partenaire à la fois sur les plans horizontal, frontal et sagittal lui enlève cette possibilité.

 

 

PRINCIPES DU POINT D’INTEROGATION (Vague) :

 

L’utilisation de la vague, utiliser le centre de gravité en descente, donc la gravité pour amplifier son mouvement. Le mouvement part du pied. Cette compétence est notamment utilisée pour les frappes et les déséquilibres.

 

PRINCIPES DES ARTICULATIONS :


Coté, coté, hypoténuse, utiliser toujours le plus petit segment : Il sera plus aisé d’utiliser un doigt qu’une épaule pour maitriser quelqu’un sans force.  Une articulation est toujours plus sensible en repliant un premier segment vers la base du second.

 

DANGERS ET RISQUES DANS L’ACTIVITE HUMAINE :

 

Le danger est inerrant à l’activité, les risques à notre comportement. 

Accomplir une tâche, un métier dangereux, si on respecte les consignes de sécurité, cela peut se faire aisément. Le contraire est périlleux.

 

 

PRINCIPES DES LEVIERS :


Leviers inter appuis ou première catégorie : Leviers de position pour les acrobaties, leviers de force pour les clés et désarmements et leviers de vitesse pour les percussions.

Plus la force d’entrée est loi du point d’appui, plus la puissance est présente, car multipliée par la longueur du levier. Dans le cas contraire, c’est la vitesse qui est optimisée.

Les leviers de force permettent les dégagements, les contraintes et les immobilisations. Les leviers de vitesse des frappes très lourdes.

 

Leviers interrésistants qui servent pour les dégagements et les projections : les clés et les projections.

 

 

Leviers interpuissants : Qui servent pour les immobilisations.

 

 

 

 

PRINCIPES DES ARMES :


Notre corps et esprit est la meilleure arme : Il est illusoire de se cacher derrière une arme en se croyant intouchable parce qu’on sait l’utiliser. De nombreuses situations ont prouvé qu’en cas de besoin, souvent nous ne sommes pas équipés. L’arme la plus efficace, la plus polyvalente, la plus disponible ; c’est nous même, notre corps et notre esprit.

En observant les principes du développement, en conservant notre santé, améliorant notre dextérité et notre clarté d’esprit, nos stratégies nous entretenons la meilleure arme possible. D’ailleurs, ce n’est pas l’arme qui est dangereuse, mais la main qui la tient.

Tout ce qui nous entoure est une arme : De ce fait nous pouvons utiliser tout ce qui nous entoure.

L’environnement, se placer dos a un mur, se placer dans les escaliers, utiliser le temps, les végétaux, toutes sortes de projectiles, y compris notre propre corps, ou ceux des autres. Utiliser la stratégie, les émotions, les sentiments, le dégout, nos connaissances du lieu, des évènements...

 Garder l’arme invisible : L’arme est le prolongement de la main, elle est toujours a double tranchant, il est stratégiquement indispensable de ne pas la montrer et de l’utiliser a l’insu de l’adversaire.

 

 

PRINCIPES CONTRE ARMES :


Prendre le contact avec la personne plutôt que l’arme : Le concept de poser des parties molles sur du dur et des parties dures sur du mou. Il sera préférable de décider du contact avec l’arme du partenaire, plus près de sa main, il sera, plus réduite sera la vitesse de frappe. La situation idéale c’est de prendre contact avec la main du partenaire quand cela est possible.

 Contrôler l'arme : L’arme doit être contrôlée en permanence, ne pas être utilisable par un autre partenaire, ni être dangereuse pour personne. Dans le cas d’une arme à feu, elle est toujours dirigée vers le partenaire ou le sol. Ne pas la laisser tomber et la perdre de vue. Elle pourrait être ramassée par quelqu’un.

Utiliser l'arme de l'ennemi : L’arme du partenaire peut être redirigée par des plans inclinés et utilisée par le pratiquant, que ce soit après ou sans désarmement, contre le partenaire ou un deuxième partenaire.

 

PRINCIPES DES FRAPPES :


FRAPPE INVISIBLE : Une frappe doit toujours être invisible (à main nue ou armée), elle doit correspondre à un mouvement naturel du corps, comme la marche. La mobilité de toutes les parties du corps est importante. L’impulsion partant de pied, elle se transmet travers la jambe, la hanche, le tronc, l’épaule, le bras te correspond à un déplacement du centre de gravité coordonné au contact sur le partenaire. 

 

FRAPPER DE N’IMPORTE QUELLE PARTIE DU CORPS A PARTIR DE N’IMPORTE QUELLE POSITION : Quelle que soit la partie du corps à proximité du partenaire, elle peut être utilisée pour frapper, pousser, écraser une partie sensible de celui-ci. La tête, l’épaule, le coude, l’avant-bras, le poignet, la main, le poing, les doigts, le buste, les hanches, les fesses, les cuisses, genoux, jambes et pieds s’utilisent dans toutes les directions, sur tous les plans pour frapper ou mobiliser le partenaire.

 

RESPONSABILITE : Il est difficile de contrôler l’impact final d’une frappe sur un partenaire (adversaire), contrairement à une mise au sol et une immobilisation. Ce mode d’action peut nous amener dans une situation difficile pour la poursuite de notre but (cf PREVOIR, EVITER, AGIR cahier I).  C’est donc, en toute responsabilité et en fonction de la situation que le pratiquant utilisera cette possibilité traumatisante pour un adversaire éventuel.

 

Les frappes peuvent se faire avec plusieurs membres en simultané, une frappe peut toucher plusieurs cibles grâce à la relaxation, les formes de tri-frappes permettent de saturer le partenaire d’informations. Seront privilégiées les impacts des parties dures sur des cibles molles et des parties molles sur des cibles dures.

Exemple : Dans le cadre « Prévoir, Eviter, Agir » frapper du poing le visage d’un adversaire peut nous infliger des blessures avec conséquences graves, maladies hautement transmissibles (SIDA, HEPATITES,..) dans ce cas sera privilégiée une action main ouverte.

 

 MULTIPLES ADVERSAIRES :


PRENDRE L’INITIATIVE : Travailler sur une seule unité de temps : Une attaque simultanée de deux adversaires ne permet pas une réponse en deux temps. L’action doit être sur une seule unité de temps. La prise d’initiative est une des armes les plus efficaces. En face de plusieurs adversaires il est indispensable de commencer l’action le premier, choisir celui vers qui nous allons agir.

 

ALIGNER SES PARTENAIRES : Quelles que soit les stratégies, il est indispensable de ne pas se faire encercler par les partenaires. Se déplacer les les placer sur la même ligne permet d’agir avec plus de sécurité et de temporiser la réponse de ceux-ci.

UTILISER LE CORPS DU PARTENAIRE : Comme bouclier, comme projectile, le corps du partenaire peut être utilisé comme une arme, physique ou même psychologique.

 

PRINCIPES DE LA MARCHE :


PRINCIPES DE LA MARCHE : PIEDS PARRALLELES : Notre corps est construit pour une utilisation de nos jambes et pieds dans l’axe antéro-postérieur. Nos pieds doivent donc rester parallèles, tant dans la marche debout, que les exercices accroupis.

UNE LONGUEUR DE PIED : Dans la marche nos pas doivent être modulés pour ne pas fatiguer nos muscles et notre structure. La longueur qui nous permet de projeter notre centre de gravité sans effort est la longueur de notre pied comme espace entre deux pas.

LA ROUE : Le déroulement naturel de la marche ressemble au bas d’une roue entre sa phase d’amorce du pas, la période à plat et le relevé du talon. _/.

Les 9 autres principes sont des principes d’enseignement, de développement de la discipline et de développement personnel contenus dans le cahier technique du CFSAMR.

 

Jacques Lecomte, président du Comité Français de Systema et des Arts Martiaux Russes a débuté les arts martiaux à l’âge de 8 ans. Judo, Karaté, re-Judo à l’adolescence pour durant deux ans s’adonner à la Boxe Française. Découverte de l’Aïkido en 1991, à l’âge de 25 ans il est après 28 ans de pratique et d’enseignement, en 2019, nommé 6ème dan d’Aïkido FFAB et Aïkikai, titulaire du Dejeps, diplôme d’Etat en perfectionnement depuis 2014.

Après de multiples responsabilités locales, départementales, animateur technique régional, il est aujourd’hui président de la ligue Occitanie FFAB et membre du comité directeur fédéral.

Il découvre la Systema avec le style Ryabko en 2008. Organise plusieurs rencontres dans le sud de la France, à cette époque seuls 3 instructeurs sont répertoriés en France, Jerome Kadian, Jean-Michel Leprêtre et Claude Szczépanik. S’enchainent alors des formations avec Emmanuel Manolakakis, Alex Kostic, Vladimir Vasiliev, Andréas Wetzel, Valentin Talanov, Andrei Karimov, Sonny Puzicas Mikhail Ryabko, Olga Korogodskaia  Konstantin Komarov et Arkadi Kadochnikov.

En 2010 il rencontre Alexander Maksimtsov et entame un long cursus de formation entre les stages à Nimes et Kiev, Yalta, pour en 2014 être nommé instructeur de la Fédération Ukrainienne des Arts Martiaux Russes.

Depuis il diffuse la Systema CFSAMR en France depuis la ville de Nîmes. La Systema place son club parmi les premiers clubs de France, cette nouvelle discipline à multiplié par 7 son nombre de licenciés.

Plus d’infos sur : https://ansd-artsmartiaux.fr/

contatc@ansd-artsmartiaux.fr , tel : 0671704409

Venez pratiquer la Systema dans un club affilié à la FFAB

Qu'est-ce que la Systema ?  Un Art Martial Russe...

SYSTEMA
SYSTEMA

Le 23 juillet 2018 le Comité Français de Systema et des Arts Martiaux Russes (ex FSAMR) a signé la convention le liant à la FFAB. La Fédération de Systema et des Arts Martiaux Russes, après 4 ans d’existence a voté le rattachement à une fédération agréée, de ce fait a modifié ses statuts pour se transformer en Comité. La Systema est un Budo Russe qui puise ses racines dans l’escrime cosaque, le combat Samoz et diverses inspirations acquises lors d’échanges ou conflits avec d’autres pays. Longtemps réservé aux forces spéciales (contre-espionnage (smerch), certains corps des Spetsnaz), Elle est aujourd’hui enseignée dans le civil.

Il existe aujourd’hui en France plusieurs styles de Systema :

Le style Kadochnikov, la maison mère, la plus connue en Russie ; un club situé a Colmar. Style militaire basé sur les lois physiques, la biomécanique, les acrobatiques et les applications tactiques. Style structuré qui comporte des compétences précises pour en être instructeur.

Le style Ross, du Général Retuinskih, qui a fondé la Fédération Russe de Systema, qui comporte 6 niveaux de compétences et des examens pour devenir instructeur.

Le style Ryabko, Vasiliev, le plus connue en France. Une méthode de développement personnel, basée sur le relâchement, la respiration, la gestion du stress et de la douleur, mais sans formalisme, grades, examens, plus une méthode d’auto formation.

Quelques autres styles, Systema Siberian Cossacs, Sibirsli Vyun de Dimitri Skogorev, le style Voin Systema, Starov Systema Spetsnaz, etc.… Il en arrivera d’autres tant la Russie est vaste et cet art martial nouveau.

Le style Maksimtsov, qui a monté la Fédération Ukrainienne des arts martiaux Russes, élève de Retuinskih ; celui adopté par notre Comité, qui est une méthode basée sur le style Kadochnikov, adapté au départ pour la police de Kiev en Ukraine, qui allie les acrobatiques, des principes d’apprentissage, la biomécanique, psychologie du combat, gestion du stress, de la douleur, la survie, la stratégie et développement personnel. Il s’apprend à travers des principes et non des techniques, 48 au total, qui permettent de comprendre et de progresser soi-même.
Ce style comporte 6 niveaux de compétence (comme le style Ross, Starov, Sibirski Vyun et bien d’autres) : 3 pour accéder au 1er examen pédagogique, puis 3 autres pour un niveau supérieur d’enseignement. Ce style permet un développement harmonieux des pratiquants, souvent enseigné comme technique de self défense, il est néanmoins un art martial à part entière. Toutes ses actions se terminent par des immobilisations. Tous les enseignements sont défensifs, respectant l’intégrité des pratiquants, la pratique se fait très détendue, a 30% de notre potentiel physique maximum, le but est toujours de désarmer, immobiliser, contrôler.
Il n’y a  pas de limite aux situations d’entraînement, lieux divers, dénivelés, escaliers, extérieur, dans un véhicule, à deux ou plusieurs partenaires, armés ou non, le sol, les murs, bancs, obstacles divers sont utilisés. Des exercices pour améliorer la santé font partie de l’enseignement de base, étirements sur 3 plans, gestion de la respiration, exercices pour les yeux, pour l’ouïe, positions archétypales etc...
Les armes, les danses, le maniement de la Shashka (sabre cosaque) font partie de son enseignement. Très proche dans sa finalité de l’Aïkido, il trouve pleinement sa place au sein de la FFAB.

Pour le CFSAMR, Jacques Lecomte
 

 Plus de renseignements sur le site SYSTEMA : https://systema-rma.fr,

Contact : Email : contact@systema-rma.fr, téléphone : 06 71 70 44 09.

 

 

LA SYSTEMA CFSAMR, 48 PRINCIPES POUR ETRE AUTONOME
48 PRINCIPES POUR ETRE AUTONOME 
 
L’enseignement et la pratique de la SYSTEMA ne s’appuie pas sur un référentiel technique précis, la compréhension du « pourquoi » et du « comment  » sont privilégiés et sont déclinés en 48 PRINCIPES permettant de s’approprier des fondements qui pourrons s’utiliser en toute circonstance. Ces PRINCIPES déclinés ci-dessous sur un thème « self défense » se voient applicables dans bien des domaines : Educatifs, sociaux, personnel, santé, professionnel.
 
POURQUOI DES PRINCIPES ?
Un principe est toujours vrai. Il marche dans tous les cas, dans toutes les situations et permet de comprendre, d’ingérer et de vivre la Systéma pleinement. Pratiquer la Systéma sans comprendre les principes correspondrait à faire une gymnastique martiale sans fond! Sans consistance ! Une gesticulation inutile !
 
Dans la Systéma Maksimtsov les principes sont exponentiels, ils s’imbriquent les uns dans les autres au fur et à mesure de l’apprentissage et construisent des pratiquants affirmés, capables d’évaluer à travers ces principes leurs erreurs et progrès à faire. On ne peut vivre la Systéma sans comprendre les principes fondamentaux de survie dans les conditions difficiles : Prévoir, Eviter et Agir.
Quand le pratiquant utilisera les principes du mouvement, il devra observe les principes Prévoir, Eviter et Agir.
Quand il utilisera les principes des acrobatiques, il devra les utiliser en respectant les principes généraux : Prévoir, Eviter, Agir ainsi que les principes du mouvement : Bouger tout le temps, Bouger tout le corps et Utiliser juste les muscles nécessaires à l’action, maximum 30% de son potentiel global.
Quand il utilisera les principes des déséquilibres, il devra respecter tous les principes précédents et en plus prendre le plus petit angle avec les attaques, opposer des parties molles aux contacts durs et expirer sur la difficulté (principes des acrobatiques).
La compréhension et l’utilisation de tous ces principes construira peu à peu un pratiquant complet, autonome et capable de diriger sa vie et de transmettre son savoir.
 
PRINCIPES FONDAMENTAUX :
Ils sont à observer dans la pratique de la Systéma, mais n’ont de vraie valeur que s’ils sont employés en permanence dans la vie quotidienne,  l’enseignement de la Systéma étant fait de 60% d’apprentissage psychologique, 30% de technique et 10% de physique.
 
PREVOIR – EVITER – AGIR
Ce sont les trois principes pour survivre en milieu hostile.
Pour un soldat en mission nulle question de jouer les Rambo et d’affronter tout ce qui passe à sa portée. La mission est priorité une. Dans le cas d’un civil, la mission sera de rentrer en vie chez lui, de protéger les siens, de conduire sa vie de la meilleure façon possible.
La gestion de l’environnement, du trajet, des habitudes vestimentaires, des objets usuels portés fait partie de PREVOIR.  Repérer dans un lieu la sortie, les gens présents, la configuration du bâtiment. La position du soleil en forêt, les rochers, points de vue, genre de végétation, dénivelés fait partie de PREVOIR. Ne pas s’approcher d’un groupe menaçant, choisir un itinéraire sûr font partie de PRÉVOIR. Pratiquer la Systema c’est PREVOIR.
 
 
EVITER, c’est ne pas répondre à la provocation, c’est ne pas intervenir sur un incendie quand on n’a pas ses EPI, c’est changer d’itinéraire si celui-là comporte des dangers, c’est chercher tout moyen en sa possession pour arriver à son but, remplir sa mission. Ne pas endommager son potentiel physique, moral, psychologique, c’est EVITER.
 
AGIR, c’est au cœur de l’action, l’attaque ou l’agression est en cours. La fuite c’est AGIR. Esquiver et riposter c’est AGIR.  Négocier c’est AGIR. Feindre la maladie c’est AGIR. Seul le but, la mission doit rester l’objectif, la mission.
 
Pour pouvoir observer ces principes de la survie en milieu hostile d’autres principes fondamentaux sont à apprendre et à utiliser, ces principes sont à ingérer par le pratiquant et doivent transparaitre dans sa manière d’être et de pratiquer.
 
PRINCIPES DU MOUVEMENT
Bouger tout le temps (la continuité), bouger tout le corps (utiliser son centre de gravité) et n’utiliser que la force nécessaire à l’action (être relâché, maximum 25% de notre potentiel)
 
PRINCIPES DES ACROBATIQUES
Trouver le plus petit angle avec le support (sol, mur, adversaire, arme), expirer sur la difficulté, utiliser les parties molles du corps.

PRINCIPES DU DESEQUILIBRE
Saisie franche (Utiliser le centre de gravité, les points sensibles, les paires de forces et les trois plans), utiliser le triangle de déséquilibre et la règle des 45° vers le sol.

PRINCIPES DES ARTICULATIONS
Coté, coté, hypoténuse, utiliser toujours le plus petit segment.

PRINCIPES DES LEVIERS
Leviers de position, leviers de force et leviers de vitesse.

CONCEPT ARMES
Notre corps et esprit est la meilleure arme, tout ce qui nous entoure est une arme et garder l’arme invisible.
 

CONCEPT CONTRE ARMES
Prendre le contact avec la personne plutôt que l’arme, contrôler l’arme, utiliser l’arme de l’ennemi.

PRINCIPES DES FRAPPES
Utiliser la surprise, pouvoir frapper de n’importe quelle partie du corps à partir de n’importe quelle position, être responsable de ses actes.

MULTIPLES ADVERSAIRES
Travailler dans une seule unité de temps (prendre l’initiative), aligner ses adversaires, utiliser l’adversaire comme bouclier.

PRINCIPES DE LA MARCHE
Utiliser la roue, Pieds parallèles et projection du centre de gravité.

PRINCIPES DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL
La survie, la santé et la dextérité.

3 ETAPES DE L’APPRENTISSAGE
Contrôler son propre corps, le corps de l’adversaire et les objets.

NOS ENNEMIS
sont la PARESSE, la PRECIPITATION et la PEUR.
Mais parfois ils peuvent être utiles quand ils sont utilisés à bon escient.
 
CONCLUSION
Ces principes bien évidemment sont applicables à bon nombre de disciplines sportives (pas seulement les Arts Martiaux), elles sont d’ailleurs utilisées en Aïkido, discipline dont je suis enseignant depuis 20 ans.
Aleksandr Maksimtsov enseigne la biomécanique de la SYSTEMA aux danseurs du théâtre du Bloshoï à Kiev.

La Systema met plus clairement en évidence le pourquoi et le comment de la biomécanique humaine, de la stratégie, s’appuyant sur des lois ou des principes physiques, psychologiques ou même stratégiques.
 
Jacques LECOMTE
NEWSLETTER FEDERALE /

NEWSLETTER FEDERALE

Stages aikido
Rechercher un club

Toutes les actualités
FICHE 18 - MARS/AVRIL 2024 - LE SENS DES MOTS EN AIKIDO
...

WEBCONFERENCE SUR LE PERINEE LE 28 MAI 2024 A 20H
La commission santé de la FFAB et la Commission Nationale ...

FICHE 17 JANVIER 2024 - ENSEIGNANTS : LES 1ERS EXAMINATEURS C'EST VOUS !
...

MODALITES D'INSCRIPTION A UN EXAMEN DAN EN LIGNE
Nous vous informons qu’à partir de maintenant, vous pouvez procéder aux inscriptions de ...

LA CAMPAGNE DE SUBVENTIONS 2024 EST OUVERTE
A l’attention des organismes territoriaux ...

FICHE D'INSCRIPTION A LA FORMATION DU BREVET FEDERAL 2025
Vous trouverez ci-dessous en téléchargement la fiche d'inscription à la formation du ...

JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES DU 2 AU 17 MARS 2024
La Commission Nationale Féminine (CNF) réitère les journées portes ouvertes à ...

PROJET DE DEVELOPPEMENT FEDERAL 2021 / 2024
Projet de développement fédéral ici en téléchargement PDF ...

PROGRAMME DE LA FORMATION CQP MAM 2024
Vous trouverez ci-joint le programme complet de la formation au CQP MAM 2024 option Aïkido, Aïkibudo et ...

Recommandations à l’attention des médecins / certificat d'aptitude à la pratique de l'Aïkido
  ...

15e édition des journées portes ouvertes de l'Aïkido - Inscrivez votre club
Aux Présidents et enseignants de clubs Dans le cadre de la promotion des clubs et de notre ...

Dépliant d'information / Formation BF FFAB 2024 / 2025
Ici en téléchargement. ...

Accès espaces réservés clubs
LOGIN ou mot de passe oubliés... contactez le ...

RAPPEL AUX LICENCIES
Suite aux nombreuses questions soulevées concernant la licence et les ...

BON DE COMMANDE DES PUBLICATIONS ET OUTILS PROMOTIONNELS FFAB
Catalogue avec les prix & le Bon de Commande des publications et outils promotionnels   ...

L'ECOLE DOJO SHUMEIKAN de la FFAB
La FFAB œuvre au quotidien au développement et au rayonnement de l’Aïkido. Toujours en ...


Contactez-nous
Espace réservé
Login :
Mot de passe :
Abbonement Rss
Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Facebook

Retrouvez-nous sur Youtube

Retrouvez-nous sur Instagram

Retrouvez-nous sur Twitter
Fédération Française d'Aïkido et de Budo - Aïkikaï de France -
244 Route de Brue-Auriac – Les Allées - 83149 BRAS -
Tel. 04 98 05 22 28

Agrément ministériel Jeunesse et Sports N° 06 S 83 du 7 octobre 1985 et du 3 décembre 2004
Association reconnue d'utilité publique
Membre de la Fédération Européenne d'Aïkido et reconnue par le Hombu Dojo de l'Aïkikaï de Tokyo.
La FFAB est l'une des deux fédérations constituantes de l'Union des Fédérations d'Aïkido, seul organisme habilité à délivrer des grades dan reconnus par l'Etat Français.

Plan du site | Mentions Légales | Copyright © - F.F.A.B. -

ffabaikido.fr® utilise des traceurs (cookies) pour réaliser des statistiques de visites.
En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d'informations et paramétrer vos traceurs : en savoir +